Archives de la catégorie ‘Non classé’

Bruno Marchal

Bruno Marchal équitation éthologique

 

 

Bruno Marchal équitation éthologique

Bruno Marchal équitation éthologique

 

Je propose Illustrado et Rinpo en demi-pension libre. Une demi-pension libre c’est à dire qu’il n’y a pas de jours prédéfinis.

La souplesse du partage est une valeur comme la complicité entre les cavaliers et entre les cavaliers et les chevaux

 

Les chevaux sont à Villenueve les Maguelone.

Carrière de 90×30 rond de longe ptv

Départ de rando dans les étangs, les garrigues, la gardiole, les plages sans longer de routes

 

Les chevaux peuvent etre montés au licol ou en totale liberté.

Illustrado est un étalon haute école facile à vivre

Rinpo est une perle qui fait les numéros finals des spectacles en liberté

Voici une vidéo qui vous en dit plus… Une bonne vidéo vaut mieux qu’un long discours….

 

Le mieux est de se contacter directement en direct  06 62 09 28 96

Pour une complicité autour des chevaux – possibilité de prendre des cours

 

 

Bruno Marchal équitation éthologie MontpellierEtalon en libertéP4220011a

Publicités
 Voici la vidéo que Monique et Erwin ont tourné le temps du travail de Callas qui a duré en tout 1 heure environ

Monique était inquiète et pensait revendre sa jument de 4 ans. Tres peureuse, elle l’ a faite tombée et brisé sa cheville.  Elle a mis des annonces puis finalement décidé de donner une dernière chance à Callas…

Callas a retrouvé en une séance confiance en elle… elle va pouvoir vivre plein de belles choses dans le Tarn dans l’herbe grasse et abondante.. et plein de galops dans les bois avec Monique…

 

 

améliorer le comportement de son cheval Bruno Marchal Bruno Marchal Montpellier Bruno Marchal team cheval et entreprise cheval et management cheval et pleine conscience churchoteur churchotteur communication animale communication animale Montpellier communiquer communiquer par le couer cheval comportementaliste équin comportement du cheval cours d’éthologie Hérault cours d’éthologie Montpellier cours ethologie Languedoc demande au cheval débourrage cheval débourrage chevaux Montpellier décontraction equito-logique haute école Montpellier impulsion cheval introspection lâcher prise

http://www.cheval-savoir.com/2045-mediation-par-le-cheval-temoignage-personne-avec-autisme

 

  Ce type de travail est conçu pour amener un cheval un sentiment de liberté et de sécurité sans utiliser de pression, y compris aucun licol ou corde. Vous travaillez avec un cheval en liberté dans un environnement libre et ouvert où un cheval ne se sent pas contraint ou restreint. Ceci est réalisé dans un grand pâturage ou un rond de longe.

Quelques principes

  • Ne jamais utiliser de sellerie, y compris un licol ou d’une corde.
  • Ne jamais utiliser la force ou la punition.
  • Votre cheval a toujours la liberté de dire oui ou non.
  • Si votre cheval vous laisse, vous devez alors le quitter afin de ne pas faire pression sur lui. Vous n’avez pas été assez convainquant…
comportementaliste équin

Bruno Marchal comportementaliste équin Montpellier équitation Hérault éthologie

Les résultats sont presque instantanés

Les propriétaires qui travaillent avec moi  me disent qu’ils trouvent que leurs chevaux deviennent beaucoup plus réactifs et connectés avec eux sous la selle, que ce soient des chevaux de spectacle, chevaux de sport ou de loisirs. . Ils constatent également que leurs compétences en équitation augmentent d’une manière telle qu’il leur est désormais possible de traiter des problèmes avec leurs chevaux qu’ils ne pouvaient pas réparer auparavant.

Les élèves m’écrivent et me dise qu’ils jouissent maintenant d’une relation totalement différente avec leur cheval. Le secret est que pendant les formations le cheval avait la liberté de dire non, ce qui a renversé un commutateur en lui. Tout ceci est fait pour vous lier naturellement avec votre cheval. Du coup il suite votre leadership. Dans cette liberté une connexion entre le cavalier et son cheval. elle demeure pérenne très longtemps.

 

Tout le monde peut apprendre et bénéficier de travailler en liberté

 

Tout le monde peut apprendre à se connecter. Ce n’est pas inné….  Mon sentiment est que les chevaux et les humains ont beaucoup en commun et mon job est d’amener les gens à voir les similitudes.

J’aime montrer aux gens comment les chevaux répondent à notre influence  C’est toujours un cadeau de travailler en liberté avec des chevaux. Je trouve qu’il partager ce cadeau facilement avec les autres parce tout simplement il est si simple.

 

Cette connexion est une connexion fiable, comme quand un poulain marche auprès de sa mère.Les chevaux sont capables de se déplacer dans l’unité dans un troupeau. Cette capacité à sentir et à diriger un cheval par une connexion magnétique ouvre instantanément une personne à une communication tout à fait exceptionnelle.  Il fait ressortir le type de leadership qu’un cheval choisirait de suivre.

Souvent les propriétaires m’avouent, « Oh pourquoi aije pas pensé? Bien sûr, il est si simple et facile. Je peux le faire. Ces personnes entrent dans leur propre capacité à se connecter et former leur cheval.

Comment commencer et ce qu’il faut éviter

La première chose que vous devez faire est de vous passer des opinions des autres, ainsi que le votre propre. Du coup vous pouvez entrer dans vos talents naturels pour former un cheval à partir de leur propre instincts. En observant un cheval de cette façon, vous trouverez que votre cheval devient vivant à sa vraie nature. Dans cet état d’esprit, il se crée un sentiment de confiance et il suivra naturellement suivre votre leadership.

Ce que vous cherchez à faire est de faire ressortir le côté communication avec votre votre cheval. En attendant qu’il vienne à vous sur ses propres envies. Cela fera ressortir son instinct de s’intégrer, lien, connecter et suivre votre exemple. Cela n’est vrai que si le cheval ne soit pas forcé.

Très souvent, je vois la pression utilisée pour faire un cheval conforme à ce que le propriètaire. Le tout au nom de «Natural Horsemanship». Pourtant  Il n’y a rien de naturel que pour un cheval.

L’ironie est que la plupart des gens pensent que le travail en liberté prend trop de temps .

Pourtant il faut plus de temps et de compétences pour former en utilisant la pression. Alors que vous n’avez besoin d’aucune compétence pour travailler en liberté,  il reste beaucoup plus efficace. Car une fois le lien en place et la confiance installé entre vous, tout travail devient tellement plus facile.

Si vous trouvez que vous n’avancez pas assez vite ensemble, ce sera peut être parce que vous êtes trop agressif ou trop inefficace.  Dans le monde humain, le leadership apporte souvent avec lui un sentiment de force , ce qui effraie un cheval et fait ressortir sa résistance.

En résumé, Lorsque votre cheval peut travailler avec vous en liberté et à ressentir un sentiment de liberté, il cesse d’agir comme si vous étiez un prédateur. Ce travail vousouvre la porte à un  nouveau monde de possibilité entre vous.

Votre cheval n’est pas paresseux ou têtu ou moyen ou muet – les chevaux apprennent plus vite que nous le faisons – tout ce qu’ils veulent est se connecter avec vous comme dans le troupeau.

En fin de compte ce que le travail en liberté vous apportera un cheval complètement différent. Il sera comme un ami hautement qualifié, qui aime son travail, plus que comme un étranger malheureux et réticent.

 

améliorer le comportement de son cheval Bruno Marchal Bruno Marchal Montpellier Bruno Marchal team cheval et entreprise cheval et management cheval et pleine conscience churchoteur churchotteur communication animale communication animale Montpellier communiquer communiquer par le couer cheval comportementaliste équin comportement du cheval cours d’éthologie Hérault cours d’éthologie Montpellier cours ethologie Languedoc demande au cheval débourrage cheval débourrage chevaux Montpellier décontraction equito-logique haute école Montpellier impulsion cheval introspection lâcher prise

http://www.cheval-savoir.com/2045-mediation-par-le-cheval-temoignage-personne-avec-autisme

Laila Del Monte « Quand le Cheval guide l’Homme »

Leila del monté est un être à part que je suis depuis des années… elle milite pour la reconnaissance de la conscience du cheval avec laquelle elle communique avec une facilité déconcertante

Elle arrive à savoir pourquoi un cheval reste bloqué au travail, qu’est ce qui peut le perturber, pourquoi il est rétif…

Cela m’aide beaucoup dans mon travail de réeducation des chevaux difficiles… La compréhension me permet d’adapter mes méthodes pour le bien être du cheval. le travail est donc plus doux et plus rapide

J’aime travailler avec différents corps de métiers comme les communicateurs intuitifs, osthéo, praticien shiatzu, sophrologue. Cela me permet de militer pour l’ouverture plus grande du monde de l’équitation que j’aime tant. Plus nous sommes ouverts, meilleurs pour les chevaux nous sommes..

Leila à travers ce roman, fait passer à peut près passer les  mêmes messages que les miens mais de façon différente et complémentaire.. C’est toujours agréable de pouvoir aider les chevaux… Tous les moyens sont bons. Nous ne sommes pas en compétition mais en complémentaires… ce sont des valeurs fortes à vivre ensemble.

Quand le cheval guide l’homme est un livre de fiction racontant l’histoire de Michel, un cavalier de saut d’obstacle de haut niveau, qui, lors d’une grande compétition, au cours de laquelle il était sur le point de gagner la coupe du Monde, fait une chute avec son cheval et sombre dans le coma.

Dans cet état d’inconscience, il vit une expérience qui lui fait rencontrer, entre autres, des chevaux de personnages historiques : le cheval de Hernan Cortes, le cheval du chef des Comanches Quanah Parker, le cheval du roi Salomon, le cheval de Genghis Khan, le cheval de Lao Tseu, le cheval de Caligula, le cheval du Bouddha.

– A travers ces multiples échanges dans cet autre plan de conscience, lui sont révélées la vraie nature des chevaux, en quoi consistent leurs pensées et leurs émotions, mais aussi leur condition sur terre avec les humains. Il apprend alors les Secrets de Cheval : comment un cavalier peut vivre une relation d’unité et de collaboration avec son compagnon équin. Et surtout, à travers l’enseignement donné par de multiples chevaux, Michel apprend la compassion et commence ainsi son cheminement vers la pleine conscience, l’éveil.
– Une lecture fascinante où le Monde et notre histoire sont perçus à travers les yeux de notre plus fidèle compagnon, le cheval.
– A travers ce récit initiatique, nous découvrons que les animaux ont une conscience comme la nôtre, ce qui approfondit notre rapport avec l’animal. Nous glissant dans le point de vue du cheval, nous percevons avec justesse ce qui est confortable pour lui.

La frontière entre l’Homme et l’animal se dissout, nos sens et nos perceptions s’affinent vers une meilleure compréhension de nous-mêmes.

Laila del Monte

Titulaire d’une maîtrise en religions comparées à la Sorbonne, se consacre désormais essentiellement à la communication animale, dont elle est l’une des pionnières en Europe. De nombreux vétérinaires font appel à elle, ainsi que des éleveurs, entraîneurs de chevaux, cavaliers de haut niveau, comportementalistes, parcs animaliers, dentistes équins, dresseurs, ostéopathes, éducateurs canins, refuges… Auteure de plusieurs ouvrages, dont Communiquer avec les animaux, un best-seller traduit en plusieurs langues ; Little Wolf, Comment j’ai appris à communiquer avec les animaux et Les Animaux… leur chemin vers l’autre monde, elle vit aux États-Unis et transmet son savoir dans plusieurs pays du monde. .

Quand le Cheval guide l’Homme

Broché: 200 pages
Editeur : VEGA (20 février 2015)
Collection : ARTICLES SANS C
Langue : Français
ISBN-10: 285829657X
ISBN-13: 978-2858296576

 

http://www.artsixmic.fr/laila-del-monte-quand-le-cheval-guide-lhomme/

http://www.editions-tredaniel.com/quand-le-cheval-guide-lhomme-p-6295.html

 

améliorer le comportement de son cheval Bruno Marchal Bruno Marchal Montpellier Bruno Marchal team cheval et entreprise cheval et management cheval et pleine conscience churchoteur churchotteur communication animale communication animale Montpellier communiquer communiquer par le couer cheval comportementaliste équin comportement du cheval cours d’éthologie Hérault cours d’éthologie Montpellier cours ethologie Languedoc demande au cheval débourrage cheval débourrage chevaux Montpellier décontraction equito-logique haute école Montpellier impulsion cheval introspection lâcher prise

Je voulais vous faire partager ce témoignage d’une jeune autiste décrit sur le site excellent de cheval savoir.
Il nous montre comment notre mental de cavalier peut nous perturber dans notre équitation.
On comprend aussi comment parfois les professionnels de l’équitation ont du mal à comprendre ce que les chevaux peuvent apporter aux autistes.. mais aussi à tout humain en généralisant.
Les chevaux nous apportent beaucoup plus que le simple plaisir de monter à cheval… Le cheval peut devenir un art du vivre  dont on retrouve les bienfaits dans notre vie de tous les jours.
———————————————————————————————————————————————–
Le contact avec les chevaux peut offrir, non pas un « remède » ou une « guérison », mais une manière de vivre sereinement avec un handicap trop méconnu, le syndrome d’Asperger. En résonance avec la Journée mondiale de autisme et le mois de l’autisme au Québec, nous avons recueilli le témoignage d’une personne atteinte de ce problème. Ce témoignage rejoint celui de parents d’enfants avec autisme, comme Rupert Isaacson, l’auteur de L’Enfant-Cheval…

C’est en 2015, à 32 ans, que j’ai découvert ma condition de personne autiste au terme d’une longue errance diagnostique. Mon cas n’a rien d’exceptionnel : la définition de l’autisme s’est récemment élargie. Beaucoup de jeunes adultes de la génération des années 80 et 90 ont échappé au diagnostic médical pendant l’enfance, les formes légères d’autisme – comme le syndrome d’Asperger – n’ayant été reconnues dans nos classifications qu’en 2 000. Au niveau mondial, une personne sur 150 (voire une sur 100) serait autiste.

Contact du cheval

© laszlolorik – Fotolia.com

Le « spectre autistique », extrêmement large, englobe en son sein des personnes lourdement handicapées et non-verbales, d’autres presque insoupçonnables, en particulier grâce à une progression entre l’enfance et l’âge adulte. 20% des personnes autistes ne rencontrent plus les critères diagnostiques à l’âge adulte.

Dans un centre équestre, lorsque vous êtes maladroite, on vous fait vite comprendre que vous ne deviendrez jamais une grande cavalière, que vous n’avez rien à faire auprès de chevaux

Le syndrome d’Asperger appartient à ces « handicaps invisibles », apportant une série de particularités à gérer, telles la maladresse et des difficultés en société. Je peux désormais tenir des conférences et dialoguer presque normalement.

Amélie Tsaag-Valren

Pourtant, à trois ans, j’avais peur des autres enfants et je me cachais sous les tables de l’école ! À six, je ne savais ni mettre un manteau, ni nouer mes lacets. Il m’a fallu un mois pour apprendre à tracer un 8. J’ai failli redoubler la dernière année d’école maternelle, car la maîtresse me croyait retardée. Détail amusant, aujourd’hui, les médecins disent que je suis surdouée. La seule particularité qui m’a évité le sort dramatique de la plupart des enfants autistes – l’institutionnalisation – est, sans doute d’avoir su parler suffisamment tôt. Je garde des comportements « étranges », typiques des personnes avec autisme, tels que l’habitude de secouer les mains ou celle de tourner 20 à 30 fois autour d’une table, quand nul n’est là pour le voir. C’est une manière qu’ont les gens autistes de réguler leur stress.

J’ai une très faible capacité à retenir les visages. Pour me souvenir d’une personne que j’ai rencontrée, je dois entendre le son de sa voix et associer une image ou une couleur à la sonorité de son nom : les voix « bleu turquoises » sont mes préférées, les « rouge sangs » celles que j’aime le moins. Autre particularité, je ne pourrais jamais passer le permis de conduire. Ma maladresse entraîne de fréquentes chutes, ridicules à souhait – y compris dans le fameux « pré boueux » !

Elgado, un cheval maître d’école

J’ai toujours recherché la compagnie des chevaux, sans savoir pourquoi. Le syndrome d’Asperger se caractérise, entre autres, par un « centre d’intérêt spécifique », un domaine rassurant sur lequel nous concentrons l’essentiel de nos recherches. Le mien se trouve être le cheval, depuis l’âge de 5 ans – et c’est fréquent chez les filles avec autisme. Pourtant, je n’ai jamais apprécié les centres équestres, à cause du jugement des autres. Lorsque vous êtes maladroite, on vous fait vite comprendre, de façon blessante, que vous ne deviendrez jamais une grande cavalière, que vous n’avez rien à faire auprès de chevaux.

Cheval alezan

Un grand alezan dégingandé à liste tordue… Wikipédia

Qu’à cela ne tienne, j’ai mis mon temps libre à profit pour observer les équidés et lire une foule d’ouvrages, en particulier lorsque j’étais envoyée dans des colonies de vacances. Je me suis réfugiée un jour dans le box d’un grand cheval de sport, Elgado. Un box est aussi compatible avec les personnes autistes qu’il est incompatible avec l’éthogramme du cheval : peu de lumière (nous sommes sensibles aux variations lumineuses), une petite pièce avec des coins où se mettre (nous détestons les grandes), une bonne odeur de foin… Jamais je ne me suis sentie autant en sécurité que dans le box d’Elgado, cet alezan dégingandé à balzanes et liste tordue. Il fut, en quelque sorte, un maître d’école bienveillant. Sa franchise m’a impressionnée : que je vienne le voir en colère, et il me tournait le dos. Que j’entre avec confiance, et il coopérait, ou bien me chatouillait avec ses lèvres pleines de vibrisses. Grâce à Elgado, j’ai appris que la plus grande partie de mes problèmes relationnels avec les autres gens provenait de cette habitude, incompréhensible pour une personne avec autisme, qu’ils ont de cacher leur état émotionnel ou leurs intentions véritables (voir : notre article sur l’empathie).

Autisme, box… où sont les « prisons » ?

Toutes ces années, j’ai entendu parler de l’autisme comme d’une prison, dont il faudrait « sortir » les enfants pour les « sauver ». Je ne me suis jamais sentie « emprisonnée » par ma condition, seulement par les préjugés d’autrui. À ce titre, la condition d’une personne avec autisme est proche de celle du cheval. Nous n’avons pas de connaissance innée des « règles de savoir vivre » dans la communauté humaine, il nous faut les apprendre. J’ai récemment découvert qu’il faut regarder le visage de son interlocuteur lorsqu’on lui parle, pas plus de huit secondes au même endroit, faute de quoi cela devient trop insistant. N’ayant pas de connaissance innée de cette règle, je dois la calculer en permanence lorsque je dialogue avec quelqu’un – c’est aussi la cause de mes ratages systématiques en entretien d’embauche. En cas d’erreur, je serai jugée comme mal élevée. De même, un cheval doit apprendre des règles de « savoir-vivre » pour bien se comporter dans notre entourage : ne pas mordiller, ne pas arracher les rênes en randonnée, ne pas peser sur un pied lorsqu’on le soigne… il n’en a aucune connaissance innée. Pourtant, il sera jugé « vicieux » sur la base de ce qui n’est qu’une absence d’éducation. Placez un cheval ou une personne autiste dans un environnement appauvri, ne venez jamais le/la voir, ne lui apprenez rien, et vous obtiendrez, dans les deux cas, un « animal sauvage »…

Le pansage

Le pansage comme moyen de communication privilgié. © Kzenon – Fotolia.com

J’ai toujours eu la sensation nette que les chevaux enfermés en box toute la journée vivaient dans une prison qui les empêche d’apprendre et de s’épanouir. Je ressentais de la peine pour ces animaux « emboxés » – comme j’en ai aujourd’hui pour les personnes autistes institutionnalisées. Quand un enfant partage son box, le cheval finit toujours par venir le voir. Un Selle français de 520 kg pour 1,70 m au garrot impressionne. J’étais touchée de voir les précautions que des animaux parfois très grands et massifs – tels les trait bretons – prennent pour éviter de nous bousculer ou de nous écraser, malgré l’espace de manœuvre réduit dont ils disposent. Mon plus grand plaisir est de poser une oreille droite sur le flanc d’un cheval pour écouter ses bruits de digestion, ressentir le léger mouvement à chaque inspiration, et la chaleur qu’il dégage. Suivre la respiration d’un cheval a un étrange pouvoir calmant, tel un médicament anti-stress. Sans les effets secondaires ! Il est difficile d’expliquer quel état d’esprit m’anime. La curiosité, un désir de calme, une reconnaissance infinie envers le cheval que je « remercie d’être là ». Une manière de prendre mon temps, d’échapper à un univers stressant dont je ne connais pas toutes les règles. Depuis, j’ai témoigné, entre autres au festival des Cavales d’Automne l’an passé, de tous ces bienfaits qu’un contact avec les chevaux peut apporter aux personnes avec autisme.

Le contact avec les chevaux nous rend plus « humains »…

Il n’y a plus à démontrer les bienfaits que le cheval peut apporter aux personnes souffrant d’un handicap (moteur ou physique). Sans entrer dans des considérations métaphysiques quant à la nature de l’ « effet miroir », cette prise de conscience assez proche de celle qui se produit pendant une séance de méditation, et dont un nombre croissant de personnes témoignent, plus d’une dizaine d’études (sur échantillons faibles, à cause des contraintes logistiques) se prononcent sur une efficacité réelle du contact équin pour les personnes avec autisme. Motivation, volonté, conscience sociale, autant de domaines sur lesquels le cheval médiateur agit. En 2016, un consensus scientifique a établi que de toutes les zoothérapies applicables comme prise en charge de l’autisme, la médiation équine est la meilleure.

Des dizaines de parents racontent, très émus, dans des ouvrages ou sur des réseaux sociaux, que des enfants non-verbaux ont prononcé leurs premiers mots à dos de cheval, passés quatre, cinq ou six ans. L’acquisition de la parole est généralement le premier pas vers une re-sociabilisation des personnes avec autisme. Il est évident que le cheval a un rôle majeur à jouer, et que le développement de ces prises en charge représente une solution d’avenir respectueuse. Et pour les personnes handicapées, et pour les chevaux.

 

améliorer le comportement de son cheval Bruno Marchal Bruno Marchal Montpellier Bruno Marchal team cheval et entreprise cheval et management cheval et pleine conscience churchoteur churchotteur communication animale communication animale Montpellier communiquer communiquer par le couer cheval comportementaliste équin comportement du cheval cours d’éthologie Hérault cours d’éthologie Montpellier cours ethologie Languedoc demande au cheval débourrage cheval débourrage chevaux Montpellier décontraction equito-logique haute école Montpellier impulsion cheval introspection lâcher prise

http://www.cheval-savoir.com/2045-mediation-par-le-cheval-temoignage-personne-avec-autisme

L’objet de cette vidéo est de voir différentes difficultés que l’on peut rencontrer lorsque l’on veut travailler avec des chevaux qui ne se connaissent pas. Ce travail est intéressant aussi lorsque l’on veut mettre des chevaux qui en se connaissent pas ensemble dans un même paddock

Au delà des exercices, le travail nécessaire du cavalier ou du propriètaire à faire sur soi pour entre en vraie communication avec les chevaux

 


http://www.auparadisduvieuxsabot.fr/

 

améliorer le comportement de son cheval Bruno Marchal Bruno Marchal Montpellier Bruno Marchal team cheval et entreprise cheval et management cheval et pleine conscience churchoteur churchotteur communication animale communication animale Montpellier communiquer communiquer par le couer cheval comportementaliste équin comportement du cheval cours d’éthologie Hérault cours d’éthologie Montpellier cours ethologie Languedoc demande au cheval débourrage cheval débourrage chevaux Montpellier décontraction equito-logique haute école Montpellier impulsion cheval introspection lâcher prise

L’objet de cette vidéo est de voir différentes difficultés que l’on veut remettre en forme un cheval ou le maintenir s’il prend de l’âge.
Vous aurez aussi des idées d’exercices à faire pour alléger votre cheval.
Au delà des exercices, le travail nécessaire du cavalier ou du propriètaire à faire sur soi pour entre en vraie communication avec les chevaux…

 

https://www.youtube.com/edit?video_id=y7Dkf0BLM1c&video_referrer=watch
http://www.auparadisduvieuxsabot.fr/

 

améliorer le comportement de son cheval Bruno Marchal Bruno Marchal Montpellier Bruno Marchal team cheval et entreprise cheval et management cheval et pleine conscience churchoteur churchotteur communication animale communication animale Montpellier communiquer communiquer par le couer cheval comportementaliste équin comportement du cheval cours d’éthologie Hérault cours d’éthologie Montpellier cours ethologie Languedoc demande au cheval débourrage cheval débourrage chevaux Montpellier décontraction equito-logique haute école Montpellier impulsion cheval introspection lâcher prise

L’objet de cette vidéo est de voir différentes difficultés que l’on peut rencontrer lorsque l’on prend connaissance avec des chevaux.
Vous aurez aussi des idées d’exercices à faire avant de mettre des chevaux inconnus dans un mêmes paddock.
Au delà des exercices, le travail nécessaire du cavalier ou du propriètaire à faire sur soi pour entre en vraie communication avec les chevaux


http://www.auparadisduvieuxsabot.fr/
https://www.facebook.com/Auparadisduv…

 

améliorer le comportement de son cheval Bruno Marchal Bruno Marchal Montpellier Bruno Marchal team cheval et entreprise cheval et management cheval et pleine conscience churchoteur churchotteur communication animale communication animale Montpellier communiquer communiquer par le couer cheval comportementaliste équin comportement du cheval cours d’éthologie Hérault cours d’éthologie Montpellier cours ethologie Languedoc demande au cheval débourrage cheval débourrage chevaux Montpellier décontraction equito-logique haute école Montpellier impulsion cheval introspection lâcher prise

Comment le leadership se gagne-t-il à cheval? Quelles sont les notions d’alphas, omégas, bétas? comment connecter un cheval avec soi?

Un extrait de la journée sophro et cheval du 20 mars 2016 aux écuries Espéranza à Villeneuve les Maguelone

améliorer le comportement de son cheval Bruno Marchal Bruno Marchal Montpellier Bruno Marchal team cheval et entreprise cheval et management cheval et pleine conscience churchoteur churchotteur communication animale communication animale Montpellier communiquer communiquer par le couer cheval comportementaliste équin comportement du cheval cours d’éthologie Hérault cours d’éthologie Montpellier cours ethologie Languedoc demande au cheval débourrage cheval débourrage chevaux Montpellier décontraction equito-logique haute école Montpellier impulsion cheval introspection lâcher prise

Un extrait de la journée sophro et cheval du 20 mars 2016 aux écuries Espéranza de Villeneuve les Maguelone… Comprendre la notion du leadership avec les chevaux

améliorer le comportement de son cheval Bruno Marchal Bruno Marchal Montpellier Bruno Marchal team cheval et entreprise cheval et management cheval et pleine conscience churchoteur churchotteur communication animale communication animale Montpellier communiquer communiquer par le couer cheval comportementaliste équin comportement du cheval cours d’éthologie Hérault cours d’éthologie Montpellier cours ethologie Languedoc demande au cheval débourrage cheval débourrage chevaux Montpellier décontraction equito-logique haute école Montpellier impulsion cheval introspection lâcher prise